Comment est-ce que ça marche ?

Comment s'inscrit-on ?

Vous allez sur la page d'inscription, après avoir saisi vos noms, prénoms, date de naissance, pays et votre adresse de courriel, vous recevrez un courriel avec un lien pour valider votre inscription. Il suffit alors de fournir un mot de passe et le tour est joué : vous pouvez remplir votre Petit Testament et lire ceux sur lesquels vous êtes confident.

Comment s'inscrit-on ?

Qu’est-ce que je vais mettre dans mon Petit Testament ?

Vous mettez dans votre Petit Testament ce qui compte pour vous et que vous ne direz probablement pas à un notaire : ce que vous souhaitez qu’on fasse de votre corps, la cérémonie dont vous ne voulez surtout pas, la chanson qui fera pleurer tout le monde et sourire vos meilleurs amis, la photo où vous ne vous trouvez pas si moche et les lettres à distribuer. Vous pouvez aussi rappeler votre choix en ce qui concerne votre fin de vie et le don d’organes. Mais ce n'est pas le lieu pour léguer votre maison secondaire à votre amant ou vos bijoux de valeur à la petite voisine !

Qu’est-ce que je vais mettre dans mon Petit Testament ?

C'est quoi cette histoire d'essentiel ?

L'essentiel, c'est ce qu'on devrait tous partager avec nos proches, de notre vivant (enfin, c'est notre conviction) :
➜ pour ou contre le don d'organes,
➜ enterrement ou crémation (ou je vous laisse choisir),
➜ lieu de dernier repos,
➜ funérailles religieuses ou non.

Qui peut lire mon Petit Testament et quand ?

Vos confidents - si vous en désignez - peuvent lire l’intégralité de votre Petit Testament et ce, dès qu’ils ont créé leur compte et accepté votre invitation. Cela permet à vos plus proches de savoir ce que vous voulez et d’en discuter si nécessaire.
Si vous publiez tout ou partie de votre dossier, toute personne disposant du lien (ou du QR code) pourra y accéder. Si vous avez aussi souhaité qu'on puisse vous retrouver à partir de votre nom et votre prénom alors quiconque pourra vous trouver dans le registre public.

Qui peut lire mon Petit Testament et quand ?

Comment faire pour que mon Petit Testament ne soit trouvé qu'après mon décès ?

Il nous semble préférable de partager vos volontés avec vos proches pour initier le dialogue avec eux et ainsi lever toute ambiguïté et éviter les incompréhensions.
Néanmoins, vous pouvez choisir de laisser votre Petit Testament "dans un coin" afin qu'il soit découvert après votre décès. Dans ce cas, il faut le rendre public mais non trouvable et laisser dans vos affaires le lien pour le consulter. Pour ce faire :
➜ allez dans Registre public
➜ cochez "Autoriser la publication du dossier sur le registre public"
➜ décochez "Je souhaite qu'on puisse retrouver mon dossier dans le registre public en saisissant mon nom et mon prénom."
➜ imprimez le QR code et stockez-le afin qu'il puisse être trouvé en cas de décès (idéalement dans votre carnet de famille)

Comment faire pour que mon Petit Testament ne soit trouvé qu'après mon décès ?

Pourquoi dois-je me connecter tous les 5 ans ?

En vous connectant au moins une fois tous les 5 ans à votre compte, vous signifiez que les volontés saisies sont toujours valables. Un Petit Testament « oublié » malgré nos rappels par courriel sera automatiquement supprimé.

Pourquoi dois-je me connecter tous les 5 ans ?

Combien ça coûte ?

Saisir ce qu'on souhaite comme dernière demeure, si on est pour ou contre le don d'organes et le caractère religieux ou non de la cérémonie, puis en faire part à ses proches (et/ou le publier le site) est gratuit.

Si vous désirez saisir plus de volontés et joindre des fichiers, vous prendrez l'accès premium qui coûte 6,90 € par an (mais vous pouvez participer plus si vous souhaitez nous soutenir).
Combien ça coûte ?

Pas de réponse à votre question ? Posez-la nous !

C'est par ici que ça se passe : Contact